CREATION 2016 - 
QUINTET DANSE ET MUSIQUE
Tout public à partir de 5 ans -50 mn

Le corps humain détient une étonnante capacité à s’adapter aux situations les plus extrêmes. Cette caractéristique est comme inscrite dans notre code génétique et définit en partie la force et la vitalité de l’Homme. Elle détermine aussi la façon dont nous construisons des liens avec nos semblables. Cette capacité d'adaptabilité singulière est le sujet que nous traitons à travers le thème de l'exil et du voyage.

 

Pour traiter ce sujet, nous avons donc abordé spécifiquement le passage d'un monde à un autre et son influence sur le processus de résilience. Le corps est testé et questionné dans sa capacité à dépasser les contraintes extérieures et donc à s’adapter. C’est dans la confrontation avec l’objet et à travers le dialogue entre danse et musique que nous avons cherché où l’humain puisait sa force pour rester debout.

COPRODUCTIONS

Théâtre Monestié - Plaisance du Touch (31) Ville de Muret (31) ADDA 82 - Festival Big Bang des Arts - Centre culturel Alban Minville (31)

RESIDENCES

Espace Bonnefoy (31) - Centre culturel Saint Simon (31) - La brique rouge Empalot (31) - Ville de Castelsarrasin (82) - Moulin Roques sur Garonne - Espace JOB (31)

AVEC LE SOUTIEN DE

Région Occitanie Pyrénées Méditerranée – Conseil Départemental Haute Garonne - Ville de Toulouse - Fond de dotation Plaisance du Touch -  SPEDIDAM - Credit Agricole Midi-Pyrénées

CHOREGRAPHIE 

Clémence Baubant 

ASSISTANTE CREATION

Caroline Dassieu

INTERPRETATION

Clémence Baubant, Léa Daurrault ou Caroline Dassieu

COMPOSITION MUSICALE ET INTERPRÉTATION 

Yannick Berbié - Batterie / Paco Labat - Percussions / Rolland Martinez - Contrebasse et Clarinette

CREATION LUMIERE

Marion Jouhanneau - Tournée Sophie Lyon-Caen

SON

Sylvain Morel

avant propos

"Issue d’une double culture métropolitaine et caribéenne des Antilles françaises, je me suis interrogée sur les processus de résilience mis en marche dans les situations provoquées par l’exil. Cette création fait ainsi écho à ma propre histoire. Si la famille issue de métropole a été très sédentaire, il n’en est pas de même pour celle issue des Antilles. La carrière militaire de mon grand-père en a fait une famille nomade qui s’est installée en métropole avec pour objectif d’offrir de meilleures opportunités de vie à leurs enfants. Mes grands-parents étaient extrêmement attachés à intégrer les valeurs culturelles et sociales de la métropole mais cependant, l’éloignement avec leur terre d’origine a été vécu comme un déchirement.

La mémoire de cet exil et de ses difficultés résonne encore dans ma génération. Elle est comme inscrite dans nos cellules et se réactive presque inconsciemment dans les choix que nous faisons. Elle fait partie de notre mémoire vive ".

 

Clémence Baubant

cie empreintes
LA FABRIQUE
    A REVES
   

Barrau d'en haut - 31430 Le Fousseret

Licence Entrepreneur du spectacle 2 -104286

 

Bureau de production TOUTART

Myriam Chaabouni - Margaux Duchêne

bureau.toutart@gmail.com 

  • White Instagram Icon
  • White YouTube Icon
  • White Facebook Icon