DECOMPOSTEZ-moi!

projet 2013

Sur le plateau : Une Poubelle .
Bientôt des pieds, des mains, des bouts de corps et d'objets apparaissent et disparaissent avec facétie. Puis, un corps, c'est une femme. Incongrue et malicieuse elle tente de se mouvoir dans cet endroit exigu.


Voici le point de départ d'un duo insolite entre une danseuse et une poubelle. Une danseuse morcelée à la recherche d'une unité et une poubelle immuable, sans compromis. Entre souvenirs oubliés, émotions perdues et ordures ménagères, la danseuse fait le tri dans son grand bazar intérieur. Elle nous raconte une histoire quotidienne. Celle d'un être qui plonge, qui replonge et se perd au sein des multiples facettes de son existence.

Plaisirs morcelés au dedans, joie de l'unité au dehors la danseuse joue sans répit avec une double approche du corps en mouvement : élastique et segmenté. Parfois clownesque, parfois tragique, ce duo fusionnel nous entraîne dans voyage poétique et burlesque au confluant entre la danse et le clown.

CREATION 2016 - 
QUINTET DANSE ET MUSIQUE
Tout public à partir de 5 ans -50 mn

COPRODUCTIONS

Festival  Urbaka (87) - Festival Traces Contemporaines (46)

 

RÉSIDENCES

Ville de Tournefeuille - Ville de Muret - L'usine Lieu conventionné Arts de la rue

AVEC LE SOUTIEN DE

Région Occitanie Pyrénées Méditerranée – Conseil Départemental Haute Garonne - Ville de Muret
 

Nous vivons dans une société ou la notion de consommation est une norme. Il en est de même pour notre identité. Nous consommons. Nous multiplions nos images sociales notamment sur les réseaux sociaux. Je me suis interrogée sur la façon dont nous nous organisons avec ces différentes faces qui ne sont peut être pas vraiment nous. Comment le corps s'adapte et que montrons nous vraiment de nous ?

 

« Decomposter » est un mot inventé. Une invention comme clin d’œil aux multiples innovations d'un corps qui doit s'adapter à un espace exigu. Un mot qui se définit comme l'inverse du compostage. Si le processus de compostage dégrade et sépare des unités organiques afin de les réutiliser, le décompostage c'est avant tout la recherche d'unité. Avec travers la métaphore du recyclage, c'est donc la question de l'identité que j'aborde. Decompostez moi est comme une mise à nu. Le corps enlève les couches successives des faces qui l' encombrent dans le but d’appréhender pleinement le monde qui l'entoure.

 

Pour aborder cette thématique, j'ai choisi de travailler à partir d'une corps contraint. C'est pour cela que j'ai choisi de composer avec l'objet. Un objet dont l'espace intérieur est limité et qui pousse le corps à s'adapter. Cet objet je l'ai aussi choisi pour son aspect symbolique qui nous amène à réfléchir sur la notion de rejet.

 

L'espace étriqué met en jeu notre espace refuge autant que nos désordres intérieurs. Le corps est comme un déchet: rejeté, ballotté, aspiré. Ce corps à corps avec l'objet entraîne une écriture d'une grande physicalité basé sur un jeu d'aller retour entre contorsion et segmentation. Pour composer l'espace sonore, j'ai choisi l'univers musical de Jun Miyake qui est lié à d'autres propositions. Le silence fait aussi partie du spectacle. Il met en lumière la musicalité du corps et son souffle qui se nourrit d'un espace de plus en plus intime avec le public.

 

Lieux de jeu:

"Decompostez-moi"  est un spectacle conçu pour s'adapter aux espace dans lesquels il joue. Il se nourrit des contraintes extérieures de sorte que deux représentations ne sont jamais les mêmes. Cependant certaines conditions valorisent au mieux le lien entre l'artiste , l'espace et le public. Ce spectacle  demande de la proximité.

Le public peut être installé de façon circulaire

Le sol doit être plat : herbe - bitume lisse (la danseuse évoluera pied nus)

Lieux propices à la proximité : place publique, fontaine, jardin, Musée, Hall ...

CHORÉGRAPHIE - INTERPRÉTATION

Clémence Baubant 

REGARD EXTÉRIEUR

Séverine Hammon

MUSIQUE 

Jun Miyake - Lilies in the Valley

CREATION LUMIERE

En cours

La jeune artiste, Clémence Baubant, a offert aux Cadurciens une représentation de son dernier spectacle «Décompostez-moi» sur le parvis de la mairie, vendredi.

Des objets plastiques, des pieds, des mains et enfin un personnage apparaissent d’une poubelle. Une explosion de joie et de confettis, une danse qui éveille et réveille. Une relation «Je t’aime moi non plus», s’établie entre les deux protagonistes de ce spectacle surprenant. Une invitation à faire le tri, des choix, avec malice et humour. Un duo tantôt sensuel, tantôt burlesque entre la danseuse et sa poubelle. Le message à retenir de ce spectacle qui a attiré petits et grands : «Avis à la population : aujourd’hui tout se recycle, tout se composte, rien ne se perd. Matières organiques, déchets ménagers et même les matières humaines !»

La Dépêche du Midi 28/07/2013

cie empreintes
LA FABRIQUE
    A REVES
   

Barrau d'en haut - 31430 Le Fousseret

Licence Entrepreneur du spectacle 2 -104286

 

Bureau de production TOUTART

Myriam Chaabouni - Margaux Duchêne

bureau.toutart@gmail.com 

  • White Instagram Icon
  • White YouTube Icon
  • White Facebook Icon