kuizine mix'

création 2013

CREATION 2016 - 
QUINTET DANSE ET MUSIQUE
Tout public à partir de 5 ans -50 mn

"Kuizine pour le lieu et Mix comme item rythmique, percussif, glissant!
Voici qu' un trio facétieux empli de danse, de musique et de percussions corporelles, explore avec délice la thématique des limites. Jouer avec les matières ou les objets pour les détourner et les transformer, découvrir l’élasticité du corps et ses possibilités d'amplitude, trouver son espace, sa place dans le groupe ou même
transgresser l'interdit.

 

C'est à travers ces différentes facettes, que nos protagonistes explorent cette notion fondatrice du développement de l'enfant. Souvent synonymes d'interdits à ne pas transgresser, les limites peuvent parfois être dépassées pour inventer, imaginer et développer la créativité.
La Cuisine devient un véritable terrain de jeu dans lequel danse, musique et rythme sont les seules véritables règles. Ça pétille, ça glisse, ça saute, ça palpite! Et le plus savoureux dans tout ça ? C'est peut-être ce drôle de chemin que l'on prend pour explorer l'univers des possibles".

COPRODUCTIONS

Centre culturel Alban Minville (31) - Ville de Muret (31) - Centre culturel Les Chamois (31)

AVEC LE SOUTIEN DE

Région Occitanie Pyrénées Méditerranée – Conseil Départemental Haute Garonne - Ville de Toulouse
 

CHOREGRAPHIE

Clémence Baubant en collaboration avec les artistes chorégraphiques

REGARD EXTERIEUR

Marion Quatreveaux

INTERPRETATION

Fanny du Bled - Caroline Dassieu

COMPOSITION MUSICALE ET INTERPRETATION EN LIVE

Yannick Berbié - Batterie - Percussions  

CREATION LUMIERE

Marion Jouhanneau

« A travers cette création, j'ai souhaité interroger la notion de limite à partir de la symbolique qu'elle suscite dans le monde de l'enfance. Dans sa définition première, la limite s'envisage comme une frontière entre deux territoires et pour l'enfant aussi, elle s'inscrit dans une dualité. D'une part, elle est le dernier rempart avant l’interdit, elle sera la ligne à ne pas dépasser. Ce sont les limites morales et sociales que l'enfant tente de transgresser pour en éprouver le fondement, les valeurs. Mais on peut aussi imaginer que la limite s'inscrit dans un cadre mouvant. Des espaces extensibles, contournables, qui nous permettent de construire le monde, de définir et d’affirmer notre identité. Des espaces dans lesquels nous créons nous-même nos propres limites.C'est cet aspect-là que j'ai souhaité aborder car pour définir soi-même ses limites, il faut être inventif, créatif et surtout prendre des risques. Un jeu funambulesque, propre à l’enfant, qui en explore toutesles facettes tout au long de son cheminement pour devenir adulte. J'ai alors souhaité travailler à partir d'un espace concret, dans lequel la notion de limite est souvent mise en jeu. En cuisine, les saveurs se mélangent sans cesse pour conquérir de nouveaux territoires, les règles du jeu sont donc évolutives.


L'espace culinaire est utilisé pour son aspect symbolique avant tout et je me suis inspirée de l’univers acidulé de la scénographie surréaliste du Nutkraker de Matthew Bourne pour l'imaginer. Un espace contrasté aux couleurs vives avec des éléments culinaires choisis: un frigo, tantôt lieu de rangement tantôt espace intime aux limites bien établies, une table et des assises presque esquissées, des ustensiles qui évoluent dans un espace musical hybride. Une scénographie qui donne l’impression d'une réalité édulcorée, dans laquelle évoluent des personnages mutins. Au cœur de cet espace, les corps à travers la danse et la musique explorent la notion de limites à partir de 5 aspects différents, qui jouent tour à tour avec les limites des objets, du corps, de l'espace, des matières et du son.


Pour la composition chorégraphique, nous avons travaillé avant tout à partir de matières et de gestes quotidiens pour en détourner les codes et aborder la thématique à la manière des jeux d'enfants, à partir de leur propre mode de fonctionnement.
Comment dépasser, transformer le geste quotidien à partir d'élans, d’impulsions nouvelles ? Quelles distances entre soi et l'autre, comment s’affirmer, trouver sa place dans le groupe ? Quelles sont les véritables limites de l'espace, de la kinesphère ?Quels états traversons-nous lors de la transgression ? A partir de ces questionnements, nous avons travaillé une composition basée sur l'alternance de temps écrits, déconstruits et improvisés qui viennent rencontrer une proposition musicale.


Au cours de la composition musicale, nous avons utilisé les sonorités des objets quotidiens à partir de leur plasticité, de leurs volumes, des inflexions mélodiques qu'ils pouvaient créer. Le tic tac du minuteur devient une pulsation, les plats des percussions et les casseroles créent des gammes mélodiques. Un travail composé d'un set de percussions hybrides qui mêle éléments de percussions traditionnelles et objets quotidiens. Le tout crée une gamme de sonorités hétéroclites allant du boisé au scintillant. Un travail d’écriture dans lequel partition musicale et partition dansée jouent tantôt à l'unisson, tantôt en contrepoint avec la notion de tension/détente. L'objectif : inventer, partager entre danse/musique et percussions corporelles un dialogue syncopé, explosif et assurément jubilatoire. »
 

 

Clémence Baubant

Lundi 26 Mai 2014, 140 élèves des écoles d’Issus, Noueilles et Venerque ont assisté a une représentation unique de la Cie Empreintes (http://www.compagnieempreintes.com/). Le spectacle intitulé Kitchen Box, interprété par 3 artistes associait danse contemporaine, idiophones et voix. Les petits spectateurs avaient les yeux et les oreilles suspendus aux mouvements et aux sons. Ils étaient fascinés par ces personnages qui bravaient les interdits en jouant avec le mobilier quotidien, les ustensiles, l’eau, la farine. A l’issue du spectacle, tous les spectateurs sont devenus danseurs pour leur plus grand bonheur puis ils ont pu s’entretenir avec des artistes très proches de leur jeune public. Cette représentation a
réjoui tous les partenaires. Une expérience à renouveler !


La Voix du Midi 28 Mai 2014

cie empreintes
LA FABRIQUE
    A REVES
   

Barrau d'en haut - 31430 Le Fousseret

Licence Entrepreneur du spectacle 2 -104286

 

Bureau de production TOUTART

Myriam Chaabouni - Margaux Duchêne

bureau.toutart@gmail.com 

  • White Instagram Icon
  • White YouTube Icon
  • White Facebook Icon